LMT-Cachan

(ENS Cachan/CNRS/UPMC/PRES UniverSud Paris)
 

SOUTENANCES

tr> tr> tr> tr> tr> tr>

Les soutenances à venir.


      Felipe Bordeu
  Thèse de doctorat
  sujet : Calcul à l'Echelle Meso avec Interface non Locale des Composites Stratifies.
  date : le 6 janvier 2012

     
  



      Dominique Salétti
  Thèse de doctorat
  sujet : Mesures de champs hétérogènes dans un sillage à mémoire de forme de Nickel - Titane sous sollicitations dynamique.
  date : le 2 décembre 2011

     
  


      Nicolas Feld
  Thèse de doctorat
  sujet : Vers un pont micro-méso de la rupture en compression des composites stratifiés.
  date : le 5 décembre 2011

     
  


      Roxane Marull
  Thèse de doctorat
  sujet : Endommagement anisotrope induit et plasticités cubiques pour les superalliages monocristallins sous chargement complexe.
  date : le 7 décembre 2011

     
  


      Benoît Blaysat
  Thèse de doctorat
  sujet : Estimation garante d'erreur locale en élastoplasticité.
  date : le 8 décembre 2011

     
  


      Florent Gant
  Thèse de doctorat
  sujet : Stratégie de modélisation et de simulation des assemblages de structures aéronautiques en contexte incertain.
  date : le 19 décembre 2011

     
  

Les soutenances récentes.



      Olivier Thomas, Maître de conférence au CNAM
  HDR
  date : le 14 novembre 2011

     
  



      Rodrigo Nogueira de Codes
  HDR
  sujet : "Vieillissement statistique et dynamique et instabilités associées : expérimentation, modélisation et simulations numériques".
  date : le 7 septembre 2011

     
  


      S. Lazreg
  Thèse de doctorat
  sujet : "l'Identification inverse d’états multiaxiaux élasto-plastiques par méthode magnétique".
  date : le 27 juin 2011

  
  


      A. Parret-Fréaud
  Thèse de doctorat
  sujet : "Estimation d'erreur de discrédisation dans les calculs par décomposition de domaine".
  date : le 28 juin 2011

     
  


      L. KOVALESVSKY
  Thèse de doctorat
  sujet : "La théorie variationnelle des rayons complexes version Fourier, application aux problèmes vibro-acoustique tri-dimentionnelle".
  date : le 9 juin 2011

  
  



      C. DUPLEIX-COUDERT
  Thèse de doctorat
  sujet : "Sur une stratégie d'analyse multi-échelle d'analyse des grands délaminages en dynamique transitoire".
  date : le 14 avril 2011

  
  


Résumé : Lors de leur construction, les structures massives et, plus particulièrement, les enceintes de confinement des centrales nucléaires sont soumises à plusieurs types de déformations dues à l’hydratation du béton. En effet, d’une part la réaction chimique du ciment avec l’eau est exothermique et thermo activée, ce qui induit des déformations de dilatation puis de contraction. D’autre part une dépression capillaire étant créée par la consommation d’eau due à l’hydratation du ciment, des déformations de contraction se produisent. Lorsqu’elles sont empêchées par la partie de la structure déjà construite, ces déformations volumiques induisent des contraintes de compression puis de traction pouvant causer une fissuration traversante augmentant alors sensiblement la perméabilité du béton. Mon travail de thèse a consisté à caractériser le comportement au jeune âge du matériau que l’on utilise (basé sur la formulation utilisée lors de la construction d’une enceinte) puis à mettre au point un essai permettant d’étudier la fissuration d’une éprouvette de béton soumise à des déformations empêchées lors de son durcissement. Ce nouvel essai est en fait une évolution de l’essai à l’anneau de retrait gêné permettant de prendre également en compte les déformations d’origine thermique. Les essais de caractérisation concernent essentiellement, d’un point de vue macroscopique, le retrait (endogène et thermique), le fluage (propre et thermique transitoire) et l’évolution des caractéristiques mécaniques (résistance à la compression, à la traction et module d’élasticité). La campagne d’essais réalisée avec ce nouveau dispositif, appelé essai à l’anneau thermique actif, et l’analyse numérique de ces essais par des simulations aux éléments finis (basées sur un modèle viscoélastique endommageable introduisant un couplage entre le fluage et l’endommagement) a permis d’évaluer ce couplage, d’identifier la diminution de résistance en traction due à une reprise de bétonnage et de quantifier l’effet des armatures sur le comportement du béton. Des mesures de transfert d’air sec à travers une éprouvette fissurée ont également été réalisées sur ce dispositif. Finalement, des simulations numériques d’ouvrages massifs ont mis en exergue l’influence des conditions de restriction du retrait sur le faciès d’endommagement et l’influence du couplage fluage fissuration sur le calcul des ouvertures de fissures.  

 



      G. LEBON
  Thèse de doctorat
  sujet : "Analyse de l'endommagement des structures de génie civil : Techniques de sous-structuration hybride couplées à un modèle d'endommangement anisotrope".
  date 13 janvier 2011

  


      E. TOLEDO DE LIMA JUNIOR
  Thèse de doctorat
  sujet : "Étude de l'endommagement et formation de fissures dans les Milieux Poreux : Modélisation et implantation numérique par éléments de frontière.".
  date : le 11 janvier 2011

  
  



      N. GUILLEMOT
  Thèse de doctorat
  sujet : "Prise en compte de l'intégrité de surface pour la prévision de la tenue en fatigue de pièces usinées en fraisage".
  date 13 décembre 2010

  


      N. BENKEMOUN
  Thèse de doctorat
  sujet : "Contribution aux approches multi-échelles séquencées pour la modélisation numérique des matériaux à matrice cimentaire".
  date 10 décembre 2010

  


      J. WAEYTENS
  Thèse de doctorat
  sujet : "Contrôle des calculs en dynamique : bornes strictes et pertinentes sur une quantité d'intérêt.".
  date 10 décembre 2010

  



      E. DROUET
  Thèse de doctorat
  sujet : "Impact de la température sur la carbonation des matériaux cimentaires - Prise en compte des transferts hydriques".
  date : le 18 novembre 2010

  
  



      J.-B. COLLIAT
  Thèse de doctorat
  sujet : "Modélisation numérique des matériaux hétérogènes : applications aux matériaux à matrice cimentaire".
  date et lieu : le 25 octobre 2010 à 10h, Amphi Marie Curie

  



      M. BRIFFAUT
  Thèse de doctorat
  date et lieu : le 22 octobre à 14h, amphi E-média

  


Résumé : Lors de leur construction, les structures massives et, plus particulièrement, les enceintes de confinement des centrales nucléaires sont soumises à plusieurs types de déformations dues à l’hydratation du béton. En effet, d’une part la réaction chimique du ciment avec l’eau est exothermique et thermo activée, ce qui induit des déformations de dilatation puis de contraction. D’autre part une dépression capillaire étant créée par la consommation d’eau due à l’hydratation du ciment, des déformations de contraction se produisent. Lorsqu’elles sont empêchées par la partie de la structure déjà construite, ces déformations volumiques induisent des contraintes de compression puis de traction pouvant causer une fissuration traversante augmentant alors sensiblement la perméabilité du béton. Mon travail de thèse a consisté à caractériser le comportement au jeune âge du matériau que l’on utilise (basé sur la formulation utilisée lors de la construction d’une enceinte) puis à mettre au point un essai permettant d’étudier la fissuration d’une éprouvette de béton soumise à des déformations empêchées lors de son durcissement. Ce nouvel essai est en fait une évolution de l’essai à l’anneau de retrait gêné permettant de prendre également en compte les déformations d’origine thermique. Les essais de caractérisation concernent essentiellement, d’un point de vue macroscopique, le retrait (endogène et thermique), le fluage (propre et thermique transitoire) et l’évolution des caractéristiques mécaniques (résistance à la compression, à la traction et module d’élasticité). La campagne d’essais réalisée avec ce nouveau dispositif, appelé essai à l’anneau thermique actif, et l’analyse numérique de ces essais par des simulations aux éléments finis (basées sur un modèle viscoélastique endommageable introduisant un couplage entre le fluage et l’endommagement) a permis d’évaluer ce couplage, d’identifier la diminution de résistance en traction due à une reprise de bétonnage et de quantifier l’effet des armatures sur le comportement du béton. Des mesures de transfert d’air sec à travers une éprouvette fissurée ont également été réalisées sur ce dispositif. Finalement, des simulations numériques d’ouvrages massifs ont mis en exergue l’influence des conditions de restriction du retrait sur le faciès d’endommagement et l’influence du couplage fluage fissuration sur le calcul des ouvertures de fissures.  

 


      P.-Y. DECREUSE
  Thèse de doctorat
  sujet : "La fissuration sous chargement non proportionnel en mode mixte I+II . Approche expérimentale et modélisation de la plasticité.".
  date et lieu : le 1er octobre 2010 à 15h, Salle de Conférence du Pavillon des Jardins

      Plus d'informations
  



   T. DE LARRARD-COUDERC
  Thèse de doctorat
  sujet : "Variabilité des propriétés du béton : caractérisation expérimentale et modélisation probabiliste de la lixiviation.".
  date : le 27 septembre 2010

  



      S. VINCENT
  Thèse de doctorat
  date et lieu : le 28 juin à 10h, amphi E-média

      Résumé au format PDF
  



      N. GUY
  Thèse de doctorat
  date et lieu : le vendredi 28 mai à 14h, amphi E-média

      Résumé au format PDF
  



      H. ZENG
  Thèse de doctorat
  date et lieu : le mardi 11 mai à 14h, amphi E-média

  


Résumé : Ce travail de thèse a pour objectif l’optimisation de la capacité d’absorption énergie avec un nouveau sandwich à âme cellulaire à gradient. D’abord, le comportement des matériaux cellulaires à gradient de propriété a été identifié expérimentalement et validé numériquement sous sollicitations quasi-statique et dynamique. Ensuite, le mode de ruine de panneau sandwich contenant ces âmes à gradient a été analysé. Cette étude montre que sous compression dynamique à grande vitesse, l’organisation idéale du gradient est la couche dure du côté de l’impact pour mieux absorber l’énergie et la couche faible du côté de la structure protégée pour réduire la force transmise. D’autre part, sous un chargement de perforation, l’organisation idéale est différente. La couche faible devant la face d’impact permet de retarder la rupture de la plaque incident et un gradient progressivement dense de l’âme permet de maximiser l’absorption d’énergie en évidant la perforation du sandwiche.  

 



      M. TROVALET
  Thèse de doctorat
  date et lieu : le lundi 29 mars après-midi

      Résumé au format PDF
  



      M. GENET
  Thèse de doctorat
  sujet : "Vers les matériaux virtuels pour les composites céramiques".
  date et lieu : le vendredi 26 mars à 14h

      Résumé au format PDF
  



      G. BESNARD
  Thèse de doctorat
  date et lieu : le mercredi 24 mars à 14h, au Pavillon des Jardins

  



      C. GOUTTEBROZE
  Thèse de doctorat
  sujet : "Recalage de structures légères aléatoires en vue de leur contrôle actif".
  date et lieu : le 10 février, 14h, Amphi E-média

      Résumé au format PDF
  



      B. H. PHAM
  Thèse de doctorat
  date et lieu : le 15 décembre, 14h, amphi E-média
  sujet : "Modèles en efforts résultants pour le dimensionnement optimal des portiques en béton armé".

      Résumé au format PDF
  



      E. ARFAN
  Thèse de doctorat
  date et lieu : le 15 décembre, 13h30, Amphi Tocqueville
  sujet : "Tenue thermomécanique des dalles d'impact des poches en acier en céramique réfractaire".

  


Résumé : La dalle d'impact est une zone du revêtement en céramique réfractaire du fond de la poche à acier qui est renforcée pour résister aux sollicitations thermomécaniques induites par l'impact du jet d'acier liquide lors du remplissage. Les résultats d'une enquête menée sur un site de production sont d'abord présentés. Les causes et les modes de dégradation observés sur différents types de dalles ont été identifiés et l'influence de certains paramètres du procédé d'affinage de l'acier sur la durée de vie de la dalle a été évaluée. Une campagne d'essais mécaniques de compression simple et de flexion trois points a ensuite été réalisée jusqu'à 1500°C sur différents types de bétons réfractaires alumine-magnésie formant des spinelles (MgAl2O4). Elle a permis de caractériser le comportement mécanique de ces céramiques et les déformations induites par les changements de phases se produisant à haute température. Une loi de comportement thermoélasto-viscoplastique prenant en compte les changements de phases a été construite pour décrire le comportement en service des réfractaires. La dernière partie du document est consacrée à des simulations numériques réalisées avec les codes de calculs FLUENT et ABAQUS. Elle vise à décrire le comportement thermique et mécanique de la dalle d'impact au cours d'un cycle d'affinage et en particulier lors de l'impact du jet de métal liquide. Associées à des observations de la microstructure et des données recueillies sur le procédé d'affinage, ces simulations ont permis de reconstruire l'historique des sollicitations s'appliquant sur la dalle et de mieux comprendre à quelles étapes du procédé d'affinage certaines dégradations observées pouvaient être attribuées.  

 



      G. BARBIER
  Thèse de doctorat
  date et lieu : le 14 décembre, 10h, amphi E-média
  sujet : "Fatigue biaxiale à grand nombre de cycles : étude expérimentale, endommagement à deux échelles probabiliste".

  


Résumé : Les structures industrielles sont soumises à des sollicitations complexes dont certaines biaxiales. Afin d'étudier de manière expérimentale l'influence de la biaxialité du chargement sur la durée de vie, des essais de fatigue biaxiale à grand nombre de cycles sont menés sur matériaux acier inoxydable austénitique 304L CLI, et alliage de titane TA6V. Une géométrie d'éprouvette en croix, affinée en son centre a été dimensionnée pour cette étude. Plus d'une vingtaine d'essais en efforts imposés, à température ambiante ont été menés avec divers types de chargements : équibiaxial en phase, hors phase, non équibiaxial. Des moyens sophistiqués de prises de vues sont mis en place, et permettent par corrélation d'images, de bien caractériser les déformations et amplitudes de déformations présentes dans la zone centrale effectivement soumise au chargement biaxial. L'influence de la biaxialité du chargement semble peu évidente sur le matériau acier 304L, mais l'est d'avantage sur l'alliage de titane. La simulation des essais biaxiaux via le modèle d'endommagement et de fatigue à deux échelles sont en bon accord avec l'expérimental pour l'alliage de titane. La forte plasticité du matériau 304L apporte des limites aux simulations. Il est depuis longtemps observé expérimentalement que la limite de asymptotique d'un matériau métallique peut être assez dispersée. Pour prendre en compte ce phénomène, le modèle à deux d'endommagement à deux échelles a été rendu probabiliste dans la nouvelle version du post-processeur DAMAGE_2009. Trois types d'analyses probabilistes sont proposées: méthode Gaussienne avec ou sans taux de confiance, méthode du noyau d'Epanechnikov. En outre, la fonction critère du modèle a été améliorée via l'ajout d'un terme de Drucker-Prager visant à mieux retranscrire l'effet de la contrainte moyenne sur la durée de vie. Ce terme est pondéré par un paramètre k, dont l'expression simple (limite de rupture/limite de fatigue), permet de tracer des courbes de fatigue fidèles aux expériences pour des rapports de charge variant de -1 à 0.8.  

 



      B. H. TRAN
  Thèse de doctorat
  sujet : "Effet de la corrosion sur l'adhérence acier - béton : Essai et Identification".
  date et lieu : le 9 décembre à 10h, amphi E-média

  


Résumé : Le béton armé est un matériau composite constitué de béton et d'acier qui allie la résistance à la compression du béton à la résistance à la traction de l'acier. De plus, c'est un matériau capable de s'adapter aux formes les plus diverses, grâce à sa facilité de mise en oeuvre. Un des axes de recherche pour le béton armé est l'étude de toutes les sources possibles de défaillances potentielles de la structure, afin de les comprendre et de les éliminer, ou de les diminuer et de les contrôler efficacement jusqu'à une certaine limite de sécurité. Parmi ces défaillances, la liaison entre l'acier et le béton est un phénomène central qui peut déterminer les modes de rupture d'un élément structurel, et c'est cela qui a conduit à nos études. L'objectif de cette thèse est donc d'étudier le comportement de l'interface acier-béton sous différents effets tels que: la corrosion, la rugosité, le confinement. On présente dans ce travail un nouvel essai, nommé essai PIAF, en vue d'étudier le comportement de l'interface acier - béton en l'absence de confinement dû à la fois à la géométrie (séchage) et aux conditions aux limites dans l'essai d'arrachement classique. L'essai PIAF permet de mieux comprendre l'influence d'une étreinte latérale et le comportement de l'interface. Pendant l'essai, les champs de déplacement ont été mesurés par corrélation d'images numériques à l'aide du logiciel CORRELILMT. Un modèle de comportement mécanique de l'interface a été développé et identifié. Les résultats numériques implantés dans le code Castem 2000 sont comparés avec ceux obtenus par les expériences en vue de valider le modèle proposé.  

 



      P. JEHEL
  Thèse de doctorat
  sujet : "Modélisation numérique des phénomèenes d'amortissement par dissipation d'énergie matérielle dans les structures de type portique en béton armé sous séisme".
  date et lieu : le 10 décembre à 10h, amphi E-média

  


Résumé : Les nouvelles méthodes de dimensionnement parasismique à partir des déformations reposent sur la prédiction de quantités locales dans les analyses sismiques non-linéaires. Sur un tout autre plan, le développement de techniques expérimentales en génie parasismique a permis d'accéder à des mesures locales que les modËles doivent être en mesure d'interpréter. Compte-tenu de ces deux exigences, la modélisation de l'amortissement est un point faible dans les simulations sismiques numÈriques non-linéaires des structures de génie civil. En effet, dans la grande majorité des cas supposés visqueux (amortissement de Rayleigh, modal, etc.), les modèles d'amortissement manquent d'une base physique claire et la quantité d'énergie qu'ils dissipent est difficile à maîtriser au cours des analyses numériques sismiques. Ces modèles ne permettent notamment pas de représenter les trois phases chronologiques caractéristiques de la réponse sismique d'une structure.
Une représentation physique des phénomènes d'amortissement permettrait d'améliorer les prédictions des analyses sismiques non-linéaires. Nos travaux ont portÈésur le développement d'une telle représentation pour les sections courantes des éléments de structures de type portique en béton armé. Nous avons formulé et implanté dans un code de calculs par éléments finis un nouvel élément de poutre multifibre capable de représenter les principales sources de dissipation matérielle. Cet élément repose sur la théorie des poutres de Euler-Bernoulli que nous avons enrichie par des discontinuités de déplacements de sorte que l'apparition de fissures et les phénomènes dissipatifs qui y sont associés puissent être représentés. Un nouveau modèle de béton a été développé et intégré dans cet élément ; il intègre de nombreux mécanismes dissipatifs continus et discrets (dans les discontinuités) : (i) viscoélasticité, plasticité continue avec écrouissages (ii) isotrope et (iii) cinématique, (iv) endommagement continu, (v) plasticité discrète avec adoucissement et endommagement discret avec adoucissement (vi) ; il est de plus capable de représenter des comportements différents en traction et en compression. L'implantation numérique a été réalisée dans le cadre d'une méthode mixte des éléments finis.
De nombreux phénomènes dissipatifs autres que matériels (glissements entre acier et béton, comportement non-linéaire des noeuds d'ossature, etc.) devraient aussi être représentés pour espérer pouvoir se passer des modèles d'amortissement visqueux global couramment utilisés. Les simulations numériques faites avec ce nouvel élément multifibre montrent néanmoins son aptitude à représenter la réponse temporelle non-linéaire d'une structure de type portique en béton armé en un temps de calcul satisfaisant.  

 



      F. GATUINGT
   Habilitation à Diriger des Recherches
  Sujet : "Dimensionnement de structures sous impacts : du comportement des matériaux à la simulation numérique ".
  date et lieu : le 3 décembre, 14h30, amphi E-média

  



      E. VERGNAULT
  Thèse de doctorat
  sujet : "Vers une approche multi-échelle pour l'interaction fluide-structure".
  date et lieu : le 4 décembre, matin

  


Résumé : La prédiction du comportement de structures soumises au chargement d'un fluide est un enjeu actuel de l'industrie aéronautique. Les matériaux composites, de plus en plus employés, ont des mécanismes de dégradation dont une taille caractéristique inférieure au dixième de millimètre. Dans le cadre des méthodes multi-échelles développées au laboratoire pour la simulation des structures, nous proposons une méthode de décomposition de domaine mixte pour la simulation d'écoulements incompressibles. Les équations de Navier-Stokes sont écrites dans un formalisme eulérien, faisant apparaître un terme de convection non linéaire. La solution du problème est obtenue de manière itérative, par la résolution de problèmes posés sur les interfaces et sur les sous-domaines. La non-linéarité est traitée au niveau des sous-domaines, et les problèmes sur les interfaces assurent la vérification de l'ensemble des équations du problème initial. Nous introduisons ensuite un problème global posé sur l'ensemble des interfaces. Ce problème macroscopique original basé sur la condition d'incompressibilité de l'écoulement accélère la convergence de la stratégie itérative. Nous abordons enfin le couplage par une méthode de domaine fictif, dont les premiers développements ont permis d'obtenir des résultats prometteurs. Les méthodes proposées sont implantées dans un code éléments finis et illustrées sur des exemples bi-dimensionnels.  

 



      L. STEFAN
  Thèse de doctorat
  sujet : "Étude expérimentale et modélisation de l'évolution des propriétés mécaniques au jeune âge dans les matériaux cimentaires".
  date et lieu : le 25 novembre, 10h, Amphi E-média

  


Résumé : L'objectif du présent travail est de développer un outil facile à utiliser, capable de prédire l'évolution au jeune âge et le comportement de matériaux cimentaires. Le code de calcul a été développé sous un environnement MATLAB. Des lois d'hydratation trouvées dans la littérature ont été implémentées, afin de générer des microstructures discrètes qui évoluent depuis le moment du contact eau - ciment jusqu' à ce que le degré d'hydratation final soit atteint. La nécessité de modéliser une caractéristique intrinsèque des matériaux cimentaires ? la prise ? s'impose. Une approche, fondée sur l'utilisation d'un algorithme de vérification de la connectivité de la partie solide dans les microstructures numériques est proposée. L'algorithme prend en compte explicitement le rôle de "colle" des hydrates et révèle un seuil du degré d'hydratation en dessous duquel la rigidité du matériau est négligeable. Des calculs analytiques, réalisés à partir de modèles existants d'homogénéisation et de calculs par éléments finis, sont appliqués sur une microstructure hydratante discrète, et plus précisément sur le cluster de percolation donné par l'algorithme de percolation, afin de prédire les propriétés élastiques du matériau. Il est montré que tant que le rôle de cohésion joué par les hydrates n'est pas pris en compte, les résultats obtenus au jeune âge restent imprécis, en particulier pour de faibles rapports eau - ciment. Une campagne expérimentale a été spécialement conçue afin d'évaluer la capacité prédictive des simulations numériques. Une partie des mesures qui ont été effectuées sont utilisées comme données d'entrée pour le modèle, d'autres sont utilisées pour sa validation. Plusieurs types de mesures de l'évolution des propriétés mécaniques et des déformations au jeune âge ont été testés et évalués pour leur capacité à capturer le phénomène recherché.  

 



      C. KASSIOTIS
  Thèse de doctorat
  sujet : "Interaction fluide-structure non-linéaire : une approche partitionnée et son application par la technologie des composants".
  date et lieu : le 20 novembre, 14h, Amphi e-média

      Résumé au format PDF
  



      L. GENDRE
  Thèse de doctorat
  date et lieu : le 18 novembre
  Sujet : "Approche globale/locale non-intrusive : application aux structures avec plasticité locale".
  Date et lieu : le 18 novembre
   Résumé au format PDF
  



      Soutenance de thèse : B. SOURCIS
  sujet : "Vers une stratégie de calcul adaptatif pour la Théorie Variationnelle des Rayons Complexes: Application à l'acoustique linéaire".
  Date et lieu : 13 novembre, 10h, salle E-media.
   Résumé au format PDF
 



      J. PEBREL
  Thèse de doctorat
  sujet : "Décomposition de domaine et accélération Krylov en mécanique non linéaire".
  date et lieu : le 2 novembre, 15h, Amphi e-média
   Résumé au format PDF
  



      P. ROUCH
  Habilitation à diriger des recherches
  sujet : "Réflexions autour de la prise en compte des liaisons en vibrations moyennes fréquences".
  date et lieu : le 5 octobre, 10h, Amphi e-media

  



      J. ZREIKI
  Thèse de doctorat
  sujet : "Comportement du béton au jeune âge dans les structures massives. Application au cas de réparation des ouvrages".
  date et lieu : le 25 septembre, 14h, Amphi e-media
   Résumé au format PDF
  



      S. GAVOILLE
  Thèse de doctorat
  sujet : "Stratégies de couplage de modèles discret-continu en dynamique explicite".
  date et lieu : le 24 septembre, 15h, Amphi e-media.
   Résumé au format PDF
  



      M. CHAMBART
  Thèse de doctorat
  date et lieu : le 24 septembre, 15h, Pavillon des Jardins.
   Résumé au format PDF
  



      D. ODIEVRE
  Thèse de doctorat
  date et lieu : le 23 septembre, 14h, Amphi e-media.
   Résumé au format PDF
  



      A. BOULKERTOUS
  Thèse de doctorat
  date et lieu : le 3 juillet, 10h, Amphi E-media, batiment Léonard de Vinci
  sujet : "Interaction Feu/Ouvrages en béton armé dans le cas d'un incendie confiné: prédiction de la fissuration. Application à la problématique des installations nucléaires".
   Résumé au format PDF
 



      J.-F. WITZ
  Thèse de doctorat
  date et lieu : le 1er juillet, 10h, Amphi E-media, batiment Léonard de Vinci
  sujet : "Relations entre texture et propriétés thermomécaniques de laines minérales".
   Résumé au format PDF
 



      A. CAIGNOT
  Thèse de doctorat
  date et lieu : le 16 juin après-midi, 14h, Amphi E-media, batiment Léonard de Vinci
  sujet : "Prédiction par essais virtuels de l'amortissement dans les structures spatiales".
   Résumé au format PDF
 



      E. JACQUET
  Thèse de doctorat
  date et lieu : le 9 juin.
  sujet : "Towards the robust modeling of damage and perforation of laminates submitted to balistic impacts".

 

Validation du modèle


Abstract: This study aimed to obtain a robust model for predicting the damages and erosion of composite panels impacted by projectiles with velocities between 1000 m/s and 3500 m/s. For this, a large number of tests and observations of impact of tungsten balls (with masses between 10 and 100g and velocities between 1,000 and 3,500m/s) on carbon/epoxy plates made of 16 and 19 plies measuring about 500×400×3mm, was performed at the Centre d’Etude de Gramat, France. These tests show that the deterioration of the plate occurs in two stages: first perforation, which takes a few microseconds, then fiber pullout, which takes a few milliseconds. Post-mortem tests reveal several types of damage mechanisms: 
• Brittle fiber rupture in relation to hole formation. 
• Matrix cracking in relation to fiber pullout. 
• Matrix/fiber cracking and delamination in relation to internal damage. 
In this context, finite element simulation with progressive damage mechanics models was found to be one of the most successful techniques, but it requires considerable computational efforts. An extension of a damageable mesomodel ([1]) developed primarily in statics was proposed to manage objectively the transition damage, rupture, erosion. To finalize the model for the perforation case, two issues are considered: the definition of a reliable and robust perforation criterion as a function of the basic damage variables associated with the basic damage mechanisms of the ply, and the numerical robustness of simulations involving such a criterion. To be more precise, the difficulties encountered in this area are: 
• dependence on mesh,
• the energy release during the erosion sometimes stopping calculations. 
The problem is further complicated because of multiple mechanisms of damage may cause degradation of the material and, in a final stage, its ruin. The detailed study of these problems led us to propose a criterion of erosion based on the set to zero of the energy of deformation as a result of damage variables and simplification of the damage model itself, so that the complexity of the implementation in the software Abaqus/Explicit of the model is acceptable. 

References :
  [1] P. Ladeveze and E. LeDantec. Damage modelling of the elementary ply for laminated composites. Composites Science and Technology, 43(3):257–267, 1992. 

 



      J.-M. GUIMARD
  Thèse de doctorat
  date et lieu : le 20 mai après-midi, Amphi E-media, batiment Léonard de Vinci
  sujet : "Contribution à l'étude de l'absorption d'énergie dans les composites stratifiés par fragmentation et délaminage sous sollicitations dynamiques".
   Résumé au format PDF
 



      J. PANETIER
  Thèse de doctorat
  date et lieu : le 15 mai 10h30, Amphi Tocqueville
  sujet : "Vérification des facteurs d'intensité de contrainte calculés par la X-FEM."
   Résumé au format PDF
 



      M. HAUTEFEUILLE
  Thèse de doctorat
  date et lieu : le 3 avril 14h, Amphi E-media, batiment Léonard de Vinci
  sujet : "Numerical modeling strategy for heterogeneous materials: a FE multi-scale and component-based approach".
   Résumé au format PDF
 



      H. TSITSIRIS
  Thèse de doctorat
  date et lieu : le 30 mars 14h, salle Condorcet, bâtiment D'Alembert
  sujet : "Techniques expérimentales avancées aux barres de Hopkinson et imagerie rapide".

 



      P. ENJALBERT
  Thèse de doctorat
  date et lieu : le 17 mars 16h, Amphi E-media, batiment Léonard de Vinci
  sujet : "Sur la théorie des méconnaissances en conception robuste".
   Résumé au format PDF
 



      N. REVIRON
  Thèse de doctorat
  date et lieu : le 9 mars 14h, salle Condorcet, bâtiment d'Alembert
  sujet : "Étude du fluage des bétons en traction. Application aux enceintes de confinement des centrales nucléaires à eau sous pression".